Mes propositions

Pour un projet engagé, progressiste et tourné vers l’avenir

Candidate officielle de la République En Marche!, issue de la société civile, je m’engage à soutenir le projet présidentiel, à défendre et promouvoir notre territoire.

 


Pourquoi je suis candidate

Par conviction, par optimisme et par engagement.

Je suis candidate, parce que je crois dans la capacité de mon pays à relever les défis que le monde moderne nous oblige à relever. La France est forte, riche et armée pour le faire. Elle peut s’appuyer sur son histoire, son intelligence collective, sa diversité pour conforter son modèle social et pour inventer de nouvelles solutions. Nous sommes à un moment de notre histoire où les changements s’opèrent à telle vitesse que la majorité élue devra sortir des jeux d’appareil qui nous bloquent depuis plus de 20 ans et proposer des lois et des projets simples, justes et modernes, avec agilité et volontarisme. En Marche m’a proposé ce chemin, je n’ai pas hésité, je me suis engagée pour servir mon pays.

Je suis candidate, parce que je souhaite défendre avec l’énergie et le dynamisme qui me caractérisent notre territoire, afin qu’il trouve sa place dans une relation équilibrée avec les grandes villes et les métropoles, afin qu’il offre à tous un accès juste et amélioré aux services publics, en particulier ceux de santé. Les nouvelles ruralités, c’est avant tout, redonner au milieu rural les moyens de devenir pour les jeunes de demain un choix de vie de qualité et non plus subi.

Enfin, je suis candidate, parce que je refuse de voir une fois de plus cette belle institution qu’est l’assemblée nationale  réduite à un théâtre occupé  par des professionnels de la politique, animés principalement par le souhait d’être réélus et de plaire à leur parti (n’en déplaise si les positions qu’ils doivent tenir à Paris sont préjudiciables au milieu rural français). Je ne suis pas une professionnelle de la politique et je n’aspire pas à le devenir, je veux m’engager pour faire avancer mon pays, sans contraintes d’appareil.

Pourquoi voter pour moi ?

Pour trois principales raisons, et certainement bien d’autres encore !

  1. Parce que je suis compétente, expérimentée et honnête. Ce sont des qualités indispensables pour un bon député. Ma formation, mes expériences professionnelle et associative témoignent de mes compétences pour exercer la fonction de parlementaire. Quant à l’honnêteté, il s’agit non seulement d’honnêteté « financière » (ma déclaration de patrimoine est disponible ici) mais également d’honnêteté intellectuelle.
  2. Parce que j’ai l’intelligence humaine nécessaire pour faire un bon député : je sais écouter, poser les bonnes questions, analyser les réponses, synthétiser et en tirer des propositions concrètes et constructives. Je souhaite parcourir sans cesse la 3ème circonscription lors de mon mandat pour aller à votre rencontre dès que je ne serai pas en séance.
  3. Enfin, parce que j’ambitionne de prospecter de nouvelles manières de faire vivre la relation élu-citoyen dans les 5 années à venir. Je ne vous demanderai pas de voter pour moi aux élections de juin 2017, puis de vaquer à vos occupations jusqu’à la prochaine élection. Je proposerai des solutions pour faire vivre différemment cette relation : si je suis élue, je deviens une représentante du peuple, il me semble évident que je devrais être en continu tout au long de mon mandat en contact avec vous, que vous m’alimentiez de vos réflexions et de vos propositions. Nous testerons ensemble des nouvelles manières de faire vivre  cette relation de manière régulière et constructive.